Depuis l’annonce du gouvernement pour un début de déconfinement progressif le 11 mai, le débat sur la pertinence de ce choix anime les journées de nos concitoyens. La question clé est de savoir à quel point cela aura un impact sur une recrudescence du nombre de cas et donc du nombre de décès.

Nous nous inspirons de l’approche du MIT [1] qui évalue l’impact du déconfinement aux USA et avons soumis un papier scientifique sur la même plateforme. Notre publication se distingue car elle présente un travail enrichi en données et paramètres supplémentaires pour tirer parti des leçons d’autres pays ayant déjà commencé un déconfinement ou n’ayant pas eu de confinement du tout. Par ailleurs, à cause du manque de tests en France, nous considérons que le nombre de décès est une mesure plus fiable que le nombre de personnes officiellement contaminées, car ce dernier est sous-estimé selon les sources gouvernementales et selon l’institut pasteur (6% de personnes infectées représente approximativement 4 millions de personnes versus 160 000 personnes testées positives, le chiffre réel est donc largement sous-estimé).

Lire l'article

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Comment

Name

Email

Url